Des statistiques de visites avec Piwik

Il est souvent utile lors d’un projet orienté web de connaitre le nombre de consultations, la durée des visites, etc … Mais cela s’applique aussi à un site ou blogue personnel, des beaux graphiques qui montent en permanence c’est joli à regarder. Piwik de son ancien nom PhpMyVisit vous le permet, un peu comme Google Analytics mais en libre … et sans pub !

L’installation est très simple. Sachez d’abord que sur le site officiel vous pouvez le tester sans rien, juste pour constater de l’interface et des nombreuses informations qu’il apporte. Pour faire une brève liste on peux noter :

  • Le nombre de visites ( et visiteurs uniques) et leur durée
  • Les mots clés et les moteurs de recherches d’où proviennent les visiteurs
  • La liste des sites d’où viennent les visiteurs
  • Le navigateur utilisé, la langue
  • Le nombre de téléchargement, de pages vues, et des informations sur les référents.

Il faut aussi préciser qu’une installation couvre plusieurs sites. Et qu’il est possible de créer des identifiants juste pour la visualisation (ils pourront pas tout bidouiller).

Concernant les besoins (requierements) Piwik nécessite le langage PHP (>5.1.3), une base de données MySQL (>4.1) et les modules pdo, pdo_mysql et l’extension GD.

Convaincu ? Passons à l’installation.

Installation (Piwik 0.5.5):

  1. On va commencer par télécharger la dernière version sur le site officiel de Piwik à cette adresse. Puis on va dézipper l’archive dans notre dossier /var/www ( ou /wamp/www) :

[sudo] cp ~/telechargement/latest.zip /var/www/
[sudo] unzip /var/www/latest.zip

  1. On va s’assurer que les droits sont bon avec : chmod 777 -R var/www/piwik/tmp
  2. Puis on passe en mode navigateur en se rendant à l’adresse localhost/ et là on a une jolie page qui va nous simplifier les opérations
  3. Première page : la vérification système – Allez donc en haut à droite et sélectionnez français et là c’est du gâteau sans crème ! Ici, il nous précisera si tout ce qui est requis est bon. Il faut cliquer sur suivant si tout est ok. En cas de problème d’écriture (pour le dossier /config pour moi) un petit chmod 777 !
  4. Seconde page la configuration à la base de données : là vous rentrez les données (localhost; root; monsupermotdepasse; piwik; piwik_) et on clique sur Go
  5. Page de vérification pour la base, moi on me dit que c’est pas de l’UTF8 et que mon format de temps (database timezone) est pas bon. Pour l’utf8, je démarre phpMyAdmin, je vais dans ma base de données et dans l’onglet Opération je descend en bas voir Interclassement et mettre de l’utf8_general_ci. Pour le temps je ne me souci pas c’est un problème avec Apache 🙂
  6. En cliquant sur Suivant il nous informe que les tables ont été crées (sinon vérifiez votre identifiant/mot de passe et les droits de création de l’utilisateur)
  7. On entre les infos du super-user : login et mot de passe pour voir vos statistiques
  8. Ensuite on entre un nom pour gérer votre site et son adresse : Mon super bloguepages42.wordpress.com par exemple.
  9. Ensuite il indique un code java-script qu’il faut copier/coller dans toute les pages. (voir plus bas)
  10. Et il vous félicite, en vous connectant avec votre mot de passe de l’étape 7 vous pouvez voir les statistiques de vos sites.

Interface de Piwik:

Il y a deux barres de menu, une tout en haut avec :

Dashboard : tableau de bord, votre page d’accueil résumant diverses choses.
All websites : tout les sites que vous gèrer, vous pouvez visualiser les statistiques classiques (visites, pages vues, utilisateurs unique et évolution) mais pas rajouter de sites.
Widget : créer un petit module pour votre site/et blogue pour afficher vos statistiques.
API : pour les développeur qui voudraient utiliser les résultats de Piwik dans des applications externes.
Commentaire : pour dire à la communauté que leur logiciel est super :).
Langue : pour la langue de l’interface.

Plus à droite votre identifiant.Si vous avez plusieurs sites vous allez switcher ici.
Paramètres : Avec la gestion des plug-in, l’ajout d’utilisateur et la gestion de leur droits et l’ajout de nouveaux sites. Déconnexion : pour partir.

Je ne détaille pas le tableau de bord il faut juste savoir/constater que :

  • Visiteurs : renseigne sur vos visiteurs (navigateur, localisation, … )
  • Actions : sur ce qu’il ont fait comme par exemple le nombre de téléchargement, le nombre de pages vues, mais aussi par où ils sont sortis (lien de sortie)
  • Référents : tout ce qui concerne le référencement, mot clé, moteur de recherche, comment ils ont fait pour arriver ici (Sites internet)

Comment copier/coller le script sur toute les pages :

Site HTML ultra-classique :
Vous devez le mettre dans chacune des pages – Si vous oubliez une page les visites la concernant ne seront pas comptabilisées. Tentez de migrer vers les solutions suivantes c’est meilleur pour le référencement.
Site PHP avec un index et des include :
Normalement l’index inclue des autres pages mais c’est toujours elle qui est présente. Donc il suffit de copier le code en fin de votre page dans le pied.
Site Smarty :
Le code ira dans les templates, pour moi : template/core/foot.tpl
Site Joomla (ou autre CMS) :
La aussi il ira dans les templates, mais le chemin du foot.php est très aléatoire.

Et si on perd le script ?

Connectez vous en tant que super utilisateur, en haut  droite allez dans Paramètres/Sites et Afficher le code.

Pour changer la période de visualisation :

Pour avoir des statistiques sur la semaine, le mois, l’année, il vous suffit de cliquer sur la date (du tableau de bord), entre les deux menus et de choisir votre période voulu sur Day.

Pour créer un utilisateur « visiteur »:

Dans Paramètres/Utilisateurs allez en bas sur ajouter un nouvel utilisateur, remplissez les informations (avec un mot de passe > 5 caractères) et cliquer sur la bulle Editer. Il apparaît dans le tableau en haut, où il suffit de cliquer sur la bulle correspondant à Consultation pour la mettre en vert et voilà.

En cas de problème pour visualiser les graphiques :

Il faut savoir que Flash est utilisé, voilà !

Bloquer son IP :

Pour des statistiques plus réalistes il vaut mieux bloquer son IP dans le décompte sinon c’est de la triche ! La version 0.6 intégrera cette fonctionnalité, en attendant voici la manipulation :

Il suffit d’insérer le code dans une condition (PHP) comme ceci :

<? if($_SERVER[« REMOTE_ADDR »] != « 042.042.042.042 »){
// le script de Piwik
}

Sinon il y a ici une technique avec un cookie mais tout est en anglais :).

En conclusion, Piwik est un outil très simple à mettre en œuvre, et en français qui fait que son apprentissage est très rapide. Les renseignements qu’il nous donne permettent de savoir beaucoup d’informations sur les visiteurs afin d’adapter son site (en fonction du navigateur, de la résolution, des plug-in ou de la langue) par exemple. Il est utile pour le référencement aussi grâce aux mots-clé et aux statistiques des moteurs de recherche. Bref une très bonne alternative à Google Analytics.

Vous l’utiliser ? Vous l’avez essayé ?
Vous aimer ou vous détester, laissez vos avis en commentaires !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s