BOINC – WCG : Offrez quelques calculs à la science

Avez vous déjà entendu parler du projet SETI@Home ? Ce projet né en 1999 consiste à utiliser la puissance de calcul des ordinateurs connectés afin d’analyser les résultats d’un radio-téléscope pour rechercher une activité extraterrestre. Les ordinateurs participant à ce calcul distribué sont gracieusement fournis par des volontaires mais nul besoin d’envoyer l’ordinateur par coli-Poste, l’installation d’un client et un accès internet suffit. Le projet m’avais semblé bien étrange quand je l’ai connu, mais plus tard l’implication du WCG pour d’autres projets m’a convaincu de m’inscire.

Les projets de calcul distribués se sont multipliés avec le temps, aujourd’hui ils concernent autant la medecine que l’astronomie ou l’écologie. Parmis ceux-ci les combats comme le SIDA, la mystrophie musculaire, la dengue ou le cancer ainsi que des calculs d’amélioration des techniques concernant les panneaux solaires ou d’analyse des résultats climatiques. Aujourd’hui nous allons voir l’inscription à ce projet et l’installation du client sous Linux. Ce client fourni par IBM est par ailleurs libre.

Principe

Le serveur principal va transmettre des demandes de calculs aux clients via internet. Ces clients vont pendant un certains temps utiliser les ressources de l’ordinateur pour calculer la demande et retourner le résultat par internet. Le retour des résultats génère des points et au bout d’un certain temps d’execution vous aurez droit à une médaille (virtuelle).

  • Le client peut etre configuré pour ne consommer qu’une certaine part des ressources (processeur et disque dur). En effet il utilisera celles ci en grande quantité.
  • On peut demander au client de ne fonctionner que dans la période d’inactivité de l’ordinateur.
  • Le client a besoin d’un accès internet (haut-débit c’est mieux) pour recevoir et retourner les données.
  • Un calcul est réalisé par processeur. Soit deux calcul simultanés pour un dual core, quatre pour un Quattro, …
  • Le client est compatible Windows, Mac (processeur Intel), Linux mais aussi BSD et apparemment PlayStation !
  • Un calcul qui n’est pas résolu au bout d’un certain temps (peut être une semaine?) est abandonné.
  • Les membres peuvent se grouper en équipes.
  • L’espace disque et la mémoire nécessaire dépendent du projet rejoint.

Note: Pour mon poste personnel (processeur T7100@1.8MHz – RAM 2GB) un calcul prend en moyenne 8 heures mais reste variable.

Inscription

Ici nous allons (si vous le voulez bien) nous inscrire au projet du World Community Grid qui regroupe de nombreux projet de recherches : par exemple les recherches concernant le SIDA ou la dengue sont deux projets distincts et à vous de choisir sur lesquels vous souhaiter apporter votre soutient.

L’inscription est naturellement gratuite et ne nécessite qu’une adresse electronique valide. Elle se fait à partir du site World Community Grid sur cette page.

Ensuite il faut sélectionner les projets sur lequels vous souhaiter contribuer. L’ajout/désactivation de projets reste possible ultérieurement.

Note : il est possible qu’un lien de validation de l’inscription  soit envoyé par mail.

Installation (Ubuntu LL)

L’installation du logiciel téléchargé sur le site est possible mais il faut savoir que le client BOINC est disponible sur les dépots d’Ubuntu.

sudo apt-get install boinc-client boinc-manager

L’application BOINC-Manager sera installée dans la catégorie : Outils système.

Concernant l’installation il existe un post de forum Debian très utile (poste en 64bit, parefeu, …)

Configuration

Au lancement de BOINC il detectera qu’aucun projet n’a été ajouté. Il suffit de choisir rejoindre un projet existant (Attach to project) et d’entrer l’adresse : http://www.worldcommunitygrid.org

Votre identifiant et votre mot de passe seront demandés puis les calculs correspondant aux projets choisis seront demandés et lancés (l’aquisition des données peut durer une dizaine de minutes).

Si vous souhaitez limiter vos ressources systèmes allouées à BOINC allez dans l’onglet Préférences du manager.

Les équipes

J’ai commencé avec l’équipe de Clubic que j’ai quitté pour l’équipe debian-fr à l’installation de mon client sous Linux. On est libre de joindre et quitter via la page équipe du site World Community Grid. Je pense qu’il est plus logique de rejoindre une équipe concernant son système d’exploitation GNU-Linux car c’est une manière de le promouvoir.

Science et écologie

Le principe n’est pas de laisser l’ordinateur allumé en permanence pour calculer mais de bénéficier des temps-mort d’activité pour le rendre utile. Pour ma part le client tourne lors des mises à jours / migrations ou téléchargement d’ISO. Mais il tourne aussi lors de mon travail quand il ne nécessite pas trop de ressources.

Conclusion

La participation à un projet de calcul distribué est très simple et si le coeur vous en dit vous pourrez très facilement adhèrer quelque soit votre sytème. On peut juste regretter les couleurs de l’interface Boinc-Manager de Linux, l’interface bleu sous Windows étant plus appréciable.

Liens

Page du World Community Grid [fr]

Page Wikipedia concernant le calcul distribué

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s