Ma migration sous Squeeze

Pour 2011 j’avais décidé de changer de système, j’ai longtemps hésité entre Debian Squeeze, ArchLinux et ZenWalk. N’ayant pas réussi à installer Gnome sous Arch durant ma période de test, j’ai choisi de rester devenir  fidèle à Debian et laisser Squeeze remplacer mon petit lynx.

Préparatifs

Il faut d’abord sauvegarder l’ensemble de ses données, naturellement les photos, documents et diverses archives sont sur une partition distincte mainte fois sauvegardées sur un disque dur externe. Mais il faut aussi penser à quelques petits points particuliers qui vous éviterons de longues heures de travail :

  • La liste de tout vos paquets (ça peut être utile pour retrouver le codec vidéo XYZ ou les applications diverses que l’on utilise sans connaitre leur nom)
  • Les fichiers journaux (mais le formatage peut aussi servir de grand nettoyage)
  • La configuration des serveurs (Apache, Glassfish, MySQL, …) surtout en cas d’utilisation avancée (load-balancing, réplication)
  • Le contenu des bases de données (naturellement)
  • Les données diverses des application : Firefox (mot de passe, bookmarks, …) VirtualBox (machines virtuelles), Jeux (sauvegardes, maps, …) aMsn (logs, smileys, fichier reçus, …), …
  • Les comptes de Filezilla, de vos application de sauvegardes, etc … En regardant tous les fichiers cachés du répertoire personnel on a une petite idée de ce qu’on peut conserver.
  • La configuration Iptables (en cas de grosse modification)
  • Le fichier .bashrc

J’ai regretté après la réinstallation de ne pas avoir noté l’ensemble des caractéristiques de mon thème Gnome (Emerald, compiz, icones, …) que j’avais réalisé aux petits oignons.

Le voyage:

J’ai choisi de formater les partitions et de réinstaller un système neuf (GNU-Debian DVD1). Utilisant Ubuntu, je ne pense pas qu’il y avait une option pour migrer vers Debian Squeeze.

Je débute à 20h55, j’en profite pour changer le nom de l’ordinateur ainsi que mon utilisateur et mon mot de passe. Je regrette qu’on ne soit pas informé de la solidité du mot de passe root.

Je choisi le système de fichier ext4 sans trop savoir pourquoi.

Debian Squeeze étant libéré de tout firmware propriétaire il m’annonce que mon matériel wifi, à savoir un chipset Intel, n’est pas reconnu, je décide de ne pas télécharger le driver maintenant … et maintenant je regrette.

Je prend l’installation du système de base en plus des outils « Ordinateur portable » et « Environnement graphique »

A 22h27 l’ordinateur redémarre. Je pense que le temps d’installation est surtout du au téléchargement des paquets sur ma ligne ADSL digne du bas débit !

Arrivée au terme de mon voyage je constate que Grub ne recense plus mon système Windows XP et que naturellement le wifi ne marche pas. Ensuite, pensant qu’en ayant sélectionné « Environnement graphique » j’aurais un Gnome je suis un peu étonné que « startx » ne donne pas grand chose … Je lance l’installation et le téléchargement de Gnome durant la nuit.

L’amménagement

Je cherche comment rajouter une ligne dans Grub2 (ne cherchez pas menu.lst il faut bidouiller dans /etc/grub.d/40_… ). Après avoir rajouté ma ligne je lance le update-grub qui me retrouve mon XP et me fait une double entrée (la mienne et la sienne).

Gnome est bien installé et à mon grand étonnement je ne suis pas choqué par le fond d’écran et trouve les icônes correctes. J’enlève Inskape et les jeux pour rajouter d’autres jeux, j’ajoute Java-RE et OpenJDK, Netbeans, Python 3, Apache, MySQL, VirtualBox, Scite, Pidgin et Firefox 4 (beta). Je suis choqué de trouver sur le site de Sun une archive .deb pour Ubuntu … et non pour Debian/Ubuntu. Aucun problème pour Virtualbox qui a un paquet spécial pour Squeeze.

Je bidouille pour enlever les icônes « Corbeille », « Poste de travail » et « Mes documents » du Bureau (gconf-editor : clés dans /apps/nautilus/desktop/ ) et j’enlève « Mes vidéos », « Ma musique » et « … » de mes Signet (Menu Signet de Nautilus). J’applique l’astuce de la doc ubuntu pour enlever « A propos de Gnome » et « Aide » du menu système.

J’enlève aussi tout ce qui est accessibilité, et divers services du démarrage (bluetooth).

J’ajoute un thème pour Métacity, les icones Faenza (désolé pour l’originalité) et j’installe Compiz … qui ne se lance pas automatiquement au démarrage. Par contre mon dock Docky se lance bien et il apprécie peu que Compiz ne soit pas de la partie. Même la ligne suivant ne change rien :

gconftool-2 --set --type string \
    /apps/gnome-session/rh/window_manager \
    "compiz --sm-client-id default1 --indirect-rendering ccp"

Encore un problème a résoudre (avec le wifi)

La vie sous Squeeze …

Ça sera un article un peu plus tard …

Je peux simplement dire que l’installation n’a posé aucun problèmes, du moins je m’attendais à pire ! Le système est parfaitement stable et j’ai réussi à lire du mp3 directement, idem pour les vidéos YouTube avec Firefox 4 … Ainsi le système est parfaitement fonctionnel, je ne l’ai pas encore configuré pour obtenir des paquets de testing mais je pense probablement faire tout mes découvertes et test de logiciel sur une machine virtuelle … Squeeze naturellement !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s