Conseils à un jeune développeur

L’enseignement scolaire fait souvent l’impasse sur certains points qu’il est important de connaitre particulièrement quand on commence sa vie professionnelle. Certains domaines sont réservés à des études supérieures pourtant les bases restent très simples et essentielles. En informatique (mais pas seulement) des études plutôt courtes peuvent être compensées avec ces quelques conseils qui peuvent ajouter quelques lignes à votre CV et quelques propos/réponses à vos entretiens.

Maitriser les bases

En tant que développeur web je pense particulièrement à HTTP mais le domaine implique aussi les problèmes de sécurité (cross scripting, injection SQL…) et leur solutions (Cors). Parmi les outils essentiels je pense à Wireshark très utile lors des problèmes de communication réseau. Sauf certains cadres particuliers, Linux est devenu très fréquent, les opérations basiques sur ce système  sont très accessibles. Les protocoles de base (FTP, SSH…) sont souvent mal étudiés durant la scolarité, il est important de connaitre leur fonctionnement et leur alternatives. Enfin le fonctionnement de la cryptographie asymétrique est devenu un concept essentiel à maitriser.

La communication orale et écrite est aussi une base parfois mal enseignée durant la scolarité. Apprendre à structurer ses idées et son support (document écrit ou présentation) via l’utilisation d’outils répondant davantage à vos besoin (mind-mapping, reveal.js …). Du coté design et mise en forme de cette présentation la base est encore les livres Présentation Zen de Garr Reynolds et à défaut apprenez la symbolique des couleurs et leur complémentarité.

Investissez votre temps

Prenez toujours quelques minutes afin de gagner du temps plus tard. Trouvez un logiciel de sauvegarde automatique, configurez le partage des données entre vos différents périphériques (marques-pages, configuration …), apprenez les raccourcis clavier de votre IDE favori, notez les fragments de code que vous ne retenez pas sur une cheat-sheet (il peut aussi être utile d’en chercher directement une, de l’imprimer et d’ajouter à la main les informations absentes qui vous semble importantes).

Rechercher les librairies existante pour votre langage ou domaine: pour ceci je ne peux que recommander le site : Awesome Awesommeness. En connaissant les possibilités de votre langage vous pourrez gagner du temps dans votre développement.

Ne restez pas fermé sur l’informatique

Apprenez le droit du travail rien que pour ne pas perdre vos congés. Certaines études permettent d’y être initié mais le droit est très important (malgré son caractère indigeste) et d’autant plus en informatique. La loi française interdit par exemple l’usage de certains logiciel de hacking si vous n’êtes pas dans le domaine informatique. La lecture des jugements en informatique des ces dernières années vous avertira sur le peu de connaissance d’autrui dans ce domaine et vous évitera peut être une inculpation.

Les bases des techniques de management ou de marketing sont elles aussi très utiles même en informatique. Pour le management je vous recommanderais particulièrement les thèmes suivant: méthodes de travail (Fordisme…), motivation et besoins (Maslow) et violence au travail (du point de vue psychologique).

Enfin tout domaine est intéressant de par sa manière d’organiser le travail et de répartir les taches. Depuis l’ère industrielle on a eu tendance à imiter l’industrie automobile, en développement on a « récupéré » Kanban. N’hésitez jamais à échanger avec d’autre domaine pour connaitre leurs méthodes.

 Veillez, sans tout apprendre

La veille est tellement importante qu’elle nécessiterait un livre complet. L’important est de se tenir régulièrement à jour surtout dans son domaine (langage/outil) de prédilection mais aussi dans les domaines associés (base de données, framework front-office pour un développeur backoffice …).

Si il est important de connaitre les dernières nouveautés il ne faut pas pour autant se lancer chaque semaine dans un projet pour en maitriser la totalité. Il est important de connaitre le but de cet outil, ce qu’il est capable de réaliser et les bases de son fonctionnement. Ne laisser pas votre veille consommez tout votre temps libre.

Sautez vers/dans l’inconnu

Ne refusez ni technologie, ni domaine que vous ne connaissez pas. Si le résultat peut vous sembler limité par votre manque de connaissance vous n’en ressortirez que plus instruit. Je tire ce conseil de la liste de Guy Kawasaki : Conseils aux personnes de 22ans

Vous n’avez pas besoin d’une fusée pour programmer

Même si un minimum de puissance est nécessaire pour certaines technologies (virtualisation, compilation) changer de périphérique tous les deux mois nuis à la productivité. Le temps de réinstaller, reconfigurer vos application, retrouver vos données est un temps rarement profitable. Le confort nécessaire (écran-double, clavier) est plus important que la puissance extrême (CPU, GPU, SSD).

Faites un projet perso, si possible en équipe

Je ne voudrais pas me répéter sur l’utilité que peut apporter ce genre de projet. Le travail au sein d’une équipe permet de davantage travailler sur la communication, la répartition du travail, le partage de connaissance (revue de code) et de s’ouvrir sur de nouveaux outils collaboratifs ou pratiques (dans le cas de l’open-source par exemple).

Partager

Tout comme les technologies, les pratiques de développement, de développement, de communication, de compte-rendu (feedback) évoluent très rapidement. De nombreuses études très interessantes mettent en avant de nouvelles façon de faire et il est toujours intéressant de découvrir les forces du nouveau et les faiblesses de l’ancien. Ce point rejoint en quelque sorte la veille technologique.

Mais tout comme la veille, vous serez parfois très limité en étant seul. La majorité des sites de veille que je fréquente aujourd’hui me sont parvenu de collègues ou de forum (j’y ai même découvert de la musique fantastique). N’hésitez pas à donner votre avis sur les questions entre développeurs et n’hésitez jamais à en lire l’intégralité des réponses.

La veille (technologique ou méthodologique) qui est souvent perçue comme un travail plutôt personnel mais n’hésitez pas à l’intégrer dans votre entreprise en partageant par mail avec vos collègue les ressources trouvées ou parlez-en pendant la pause café.

Sortez

L’apprentissage et son premier travail en entreprise peuvent être passionnants mais ne restez pas sur votre écran d’ordinateur (ou de smartphone) toute la journée. Il convient de sortir et pas seulement pour reposer ses petits yeux du rétro-éclairage des écrans. Les activités en extérieur, musée, restaurant, concerts vous permettrons de découvrir un autre domaine, leur outils, méthodes de travail, moyen de communication: l’inspiration et les bonnes idées sont partout.

Enfin informez vous pour connaitre si votre ville n’organise pas des rencontres entre développeurs ou personnes du monde numérique. Les évènements d’associations sont très enrichissants en terme de retour d’expérience et de rencontres.

 

N’hésitez pas à commenter si en tant que développeur (débutant ou senior) vous ne retrouvez pas un conseil particulièrement important que vous avez reçu dans votre vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s